ParsViteEtReviensTard

Fred Vargas
J'ai lu

 

Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles situés d'un bout à l'autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse.
En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l'oeuvre d'un tagueur.
Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourd, un relent maléfique.
De son côté Joss Leguern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d'incompréhensibles annonces accompagnées d'un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d'autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d'un fléau venu du fond des âges...


C'est un polar plutôt particulier en son genre car le commissaire Adamsberg est un original qui se fie principalement à son instinct pour mener son enquête. Il va ,par la suite, chercher les preuves tangibles qui vont corroborer ses conclusions face à un jury. Il en découle un récit un peu tronqué, dont l'écriture est très soignée (il y a des phrases et passages qui croustillent sous l'oeil ^^). Du fait de l'effet de morcellement du récit, j'ai eu un peu de mal à rentrer complètement dans l'histoire. Bien qu'avançant dans ma lecture, j'avais toujours l'impression d'en être à la mise en place du récit. J'ai surtout accroché au moment du dénouement.
C'est le premier livre de cet auteur que je lis, je ne sais donc pas ci cela fonctionne toujours comme ça dans ses oeuvres. Comme je le disais, c'est une façon singulière  d'aborder le sujet (un peu frustrante, car on a l'impression de ne pas avoir accès aux éléments permettant d'accéder à la solution ...). Mais j'ai  fortement apprécié le malgré l'effet de lenteur que j'ai ressenti.